par Pauline Anoupe

Baisse des prix de l’immobilier à Paris : explications et perspectives

La crise sanitaire, les confinements et l’essor du télétravail ont marqué l’année 2020. De quoi chambouler les projets immobiliers ? Analysons les faits et la réalité d’une baisse des prix de l’immobilier à Paris.

La crise sanitaire, les confinements et l’essor du télétravail ont marqué l’année 2020. De quoi chambouler les projets immobiliers ? Analysons les faits et la réalité d’une baisse des prix de l’immobilier à Paris.

L’immobilier en 2020 à Paris : l’année de tous les records

Avant de constater une éventuelle baisse des prix de l’immobilier à Paris, il est primordial de définir quel indicateur retenir pour suivre l’évolution du marché. La base factuelle incontestable repose sur les prix des actes authentiques de vente établis par les notaires.

Observer des variations sur les prix affichés dans les annonces immobilières peut, certes, donner des indications mais ne traduit en aucun cas la réalité au sens strict.

L’historique des prix de l’immobilier des appartements anciens, selon l’indice des Notaires/INSEE, permet de faire le bilan chiffré et factuel de 2020 à Paris :

Année 2020 Trimestre 1 Trimestre 2 Trimestre 3 Trimestre 4
Prix moyen en € à Paris 10 460 10 670 10 790 10 770

Appartements anciens, vendus libres, de gré à gré, en pleine propriété, à usage d'habitation. Indices à base trimestrielle.
Base BIEN Notaires/INSEE

Dans les notes conjoncturelles des notaires, à fin décembre 2020 et fin janvier 2021, deux informations complémentaires importantes sont à retenir :

  • Evolution des prix des appartements anciens à Paris à la fin du 4e trimestre de + 5,4 % sur 1 an ;
  • Record de prix à 10 850 € le m² en octobre et novembre 2020.

Au regard de ces éléments, on peut donc relever la très bonne tenue des prix de l’immobilier parisien.

Cependant, et il ne faut pas occulter ce point déterminant dans la compréhension de l’évolution des prix immobiliers parisiens, après avoir atteint un record historique en octobre et novembre, une pause s’est dessinée sur le dernier trimestre 2020.

Les indicateurs avancés sur les avant-contrats permettent aux notaires de prévoir une stabilisation et des prix qui oscilleraient entre 10 630 € et 10 650 € le m² en mai 2021, soit le même niveau qu’en mai 2020.

 

Baisse des prix de l’immobilier à Paris : faut-il s’inquiéter ?

Après avoir atteint des sommets historiques, l’immobilier parisien semble marquer une pause dans sa progression. Plusieurs facteurs permettent cependant d’envisager une tendance positive à long terme :

  • Les taux des crédits immobiliers sont toujours très attractifs et stimulent les projets ;
  • Le manque d’offres est structurel à Paris ;
  • Les JO de 2024 sont suffisamment prêts pour éviter une chute brutale des prix, et assez éloignés pour permettre de régler la crise sanitaire.

Malgré le contexte sanitaire en 2020, le blocage des projets immobiliers pendant le premier confinement et les acheteurs étrangers moins présents, les prix ont pratiquement atteint le palier des 11 000 € le m². Cela démontre la confiance des acheteurs dans l’immobilier parisien ainsi que le rôle de valeur refuge qu’il joue dans un contexte économique incertain.

 

Les facteurs à surveiller concernant l’évolution des prix à Paris

Actuellement, les données ne penchent pas vers un scénario marqué de baisse des prix de l’immobilier à Paris.

Toutefois, cette résistance du marché est d’un équilibre précaire. En effet, la crise sanitaire influe sur les projets d’achat et sur le moral des acquéreurs. Cela peut modifier les comportements d’achat et engendrer une période de flottement et d’ajustement. Ainsi, l’essor du télétravail couplé à l’envie de posséder un agrément extérieur (jardin) peut dévier une partie des acheteurs parisiens dans le Grand Paris voire en province.

Cela peut aussi révéler de nouveaux besoins comme, par exemple, la nécessité de posséder un pied-à-terre parisien pour les personnes pratiquant le télétravail. Le présentiel obligatoire, 1 à 2 jours par semaine, ou voulu par les salariés, peut dynamiser la demande sur les petites surfaces et/ou les grands appartements à réinventer en colocation ou coliving.

 

L’importance de bien préparer son projet d’achat immobilier

Clarifier son projet immobilier est la clé de la réussite. Dans cette phase cruciale, le chasseur immobilier vous accompagne dans la définition de votre cahier des charges :

  • Budget ;
  • Commune et quartier ;
  • Type de bien ;
  • Avec ou sans travaux ;
  • Dans quels délais ;
  • Etc.

Grâce à ce travail de réflexion vous pourrez vous fixer des objectifs clairs. C’est le moyen le plus sûr pour acquérir un bien, résidence principale ou investissement, qui correspond à vos besoins dans une optique moyen / long terme.

Intégrer le réflexe chasseur immobilier dans son projet permet de cumuler plusieurs atouts :

  • Vous bénéficiez de son expertise et de sa parfaite connaissance du marché. Vous êtes assuré d’acheter au prix le plus juste, y compris à Paris ;
  • Vous sécurisez votre projet puisque vous êtes accompagné tout au long du processus d’achat ;
  • Vous pouvez compter sur des conseils objectifs puisque le chasseur immobilier est au service exclusif de l’acheteur.

Cette étape est d’autant plus importante que l’évolution des prix immobiliers à Paris est contrastée selon les arrondissements, les quartiers, les rues. Seul un professionnel ayant une vue d’ensemble du marché peut vous éviter d’acheter au mauvais endroit, au mauvais prix.

 

Conclusion

La baisse des prix de l’immobilier à Paris semble pour le moment s’inscrire comme une pause normale après avoir atteint des sommets historiques en 2020. D’autant plus qu’une hausse n’est jamais linéaire.

Le contexte sanitaire, l’ampleur et la durée de la crise économique détermineront l’évolution du marché. L’observation des volumes de ventes en 2021 confirmera si le recul de 2020 sur les appartements parisiens (-16 %) était l’amorce d’une baisse durable.

Quoi qu’il en soit, le suivi des indicateurs immobiliers doit toujours se faire dans une optique moyen/long terme. C’est pourquoi il est important de bien préparer son projet afin d’éviter une revente précipitée.

L’historique des prix parisiens nous indique que c’est un excellent moyen de se constituer un patrimoine solide :

  • Progression de 34,3 % sur les 5 dernières années ;
  • Niveau des prix des appartements en 1996 sous la barre des 2 500 € le m².

Si vos projets vous mènent à Paris, alors faites-le dans les meilleures conditions en faisant appel à Mon Chasseur Immo.

Un projet d'achat immobilier ?  Contactez-nous

Télécharger ici notre ebook !

Contacter un Chasseur
*champs obligatoires
Vos données personnelles ne sont utilisées que pour vous permettre de recevoir des informations commerciales de Mon Chasseur Immobilier et lui sont strictement réservées. Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel vous disposez d’un ensemble de droits (opposition, suppression, modification, …) que vous pouvez exercer auprès de Mon Chasseur Immobilier. Vos droits