<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=198187840986558&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
par Pauline Anoupe

Quel investissement immobilier locatif choisir selon son âge ?

Nous le répétons souvent : il n’y a pas d’âge pour investir dans la pierre. Néanmoins, force est d’admettre que l’âge est un critère important lors d’un placement immobilier locatif. Il aide à déterminer ses priorités, et donc la stratégie à adopter pour l’achat et la location d’un bien immobilier. Dans ce guide, découvrez quel placement immobilier choisir en fonction de son âge.

Nous le répétons souvent : il n’y a pas d’âge pour investir dans la pierre. Néanmoins, force est d’admettre que l’âge est un critère important lors d’un placement immobilier locatif. Il aide à déterminer ses priorités, et donc la stratégie à adopter pour l’achat et la location d’un bien immobilier. Dans ce guide, découvrez quel placement immobilier choisir en fonction de son âge.

Placement immobilier à 20 ans : commencez petit pour mieux apprendre

Entre 18 et 25 ans, la plupart des personnes ne pensent pas encore à se construire une épargne. Même parmi ceux qui travaillent, peu ont à l’esprit d’investir dans l’immobilier. Pourtant, les faits sont là : plus on commence à investir tôt, meilleurs sont les résultats. Aussi, dès que vous avez décroché votre premier emploi, il est préférable de commencer à épargner afin de vous constituer un solide apport. Vous pourrez ainsi emprunter afin d’acquérir votre premier bien immobilier.

Le choix de votre placement immobilier locatif dépendra de votre statut, vos revenus et votre patrimoine financier (par exemple en cas d’héritage). Dans le cas où vous avez de bons revenus, vous pourrez par exemple investir dans un studio ou un petit deux pièces, en choisissant une ville où le prix/m² est assez bas. Pour ce faire, vous n’aurez pas forcément besoin d’un crédit élevé.

Si toutefois vous avez encore des revenus limités, il existe une méthode efficace pour commencer à investir dans l’immobilier : acheter et louer un garage. Ainsi, vous deviendrez propriétaire de votre tout premier bien, et construirez les bases de votre futur patrimoine.

Placement immobilier locatif à 30 ans : constituez votre patrimoine

En moyenne, les Français effectuent leur premier achat immobilier à l’âge de 32 ans. En effet, entre 30 et 40 ans, la plupart des personnes souhaitent acheter leur résidence principale. Néanmoins, investir dans l’immobilier est également très intéressant. Selon vos priorités, vous pouvez faire le choix de réaliser d’abord un placement immobilier (avec de la location meublée par exemple), ou de commencer par acheter votre résidence principale.

À partir de 30 ans, vous pouvez bénéficier de revenus stables et suffisamment élevés pour acquérir un bien d’investissement. De même, si vous êtes fidèle à votre banque depuis des années, vous n’aurez peut-être aucun mal à obtenir un financement, et ce à un taux intéressant.

Étant donné que vous êtes encore loin de la retraite, vous pouvez rechercher le rendement en priorité, quitte à prendre un peu plus de risques. C’est d’autant plus vrai si vous avez déjà une petite expérience en immobilier. De nombreux projets peuvent alors s’offrir à vous :

  • Acheter un studio et louer en centre-ville pour réaliser de la location saisonnière  ;
  • Acquérir un 3 ou 4 pièces dans un quartier étudiant et effectuer un montage en colocation ;
  • Acheter un bien dans une zone en plein développement, afin de capitaliser sur le long terme.

Quel que soit votre projet, nos chasseurs immobiliers pourront vous accompagner. Ils étudieront minutieusement vos besoins, et se chargeront de vous trouver le bien idéal pour votre placement immobilier.

Placement immobilier locatif à 40 ans : pensez défiscalisation

La quarantaine est une excellente période pour investir dans l’immobilier. En effet, il s’agit souvent de la période où l’on possède des revenus élevés et où l’on a de nombreux projets. C’est notamment le cas lorsque l’on a une famille et que l’on souhaite la mettre en sécurité. En fonction de vos revenus et de vos préférences, les possibilités d’investissement seront infinies.

Il est probable qu’à 40 ans, vous commenciez à payer une somme importante d’impôt sur le revenu. C’est d’autant plus vrai si vous vivez en couple, et travaillez tous les deux pour un salaire conséquent. Dans ce cas, la défiscalisation constitue un choix très judicieux. Elle vous permettra de réduire considérablement vos impôts en investissant dans l’immobilier. Parmi les dispositifs fiscaux les plus populaires, on peut notamment citer :

  • La loi Cosse, qui permet de déduire fiscalement jusqu’à 85 % de ses revenus locatifs en respectant certains plafonds de loyer ;
  • La loi Denormandie, qui permet d’obtenir une réduction fiscale pouvant atteindre 21 % de la valeur du bien, en rénovant puis en louant un logement ancien.

 

Placement immobilier à 50 ans : préparez votre retraite

À partir de 50 ans, vous allez commencer à penser sécurité. En effet, puisque l’âge de la retraite approche, vous aurez envie de conserver un patrimoine sûr et suffisamment liquide. Il est également possible que vous souhaitiez obtenir des revenus passifs, afin de réduire progressivement votre charge de travail jusqu’à la retraite. À ce stade, il peut donc être intéressant de rechercher un compromis entre le rendement et la stabilité.

Si vous avez déjà une grande expérience en immobilier, vous allez pouvoir opter pour des placements immobiliers locatifs plus complexes, comme l’achat d’un petit immeuble de rapport. Si toutefois vous souhaitez prioriser la sécurité et la simplicité, il peut être intéressant d’acquérir un bien immobilier au centre d’une grande ville, ou même à Paris. Vous éviterez ainsi les vacances locatives et aurez la certitude de pouvoir revendre votre logement assez rapidement en cas de besoin.

Il existe de belles opportunités à saisir dans les grandes villes. Experts à votre service, nos chasseurs immobiliers vous aideront à dénicher la perle rare.

Placement immobilier locatif à 60 ans : la sécurité avant tout

Enfin, à partir de 60 ans, il est très intéressant de continuer à investir dans l’immobilier. Néanmoins, il faut mettre la sécurité au premier plan. Si vous possédez un patrimoine conséquent, vous pouvez vous attaquer à des marchés tendus, comme les quartiers prestigieux de Paris, Lyon ou Nice.

L’achat et la location d’une maison ou d’un grand appartement peut également être un excellent choix, car la rotation des locataires est faible dans ce type de bien. Là encore, nos chasseurs immobiliers pourront vous accompagner de A à Z

 

Décrivez votre projet

Newsletter

Recevez l'actualité Mon Chasseur Immo par email chaque trimestre

Vos données personnelles ne sont utilisées que pour vous permettre de recevoir des informations commerciales de Mon Chasseur Immo et lui sont strictement réservées. Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel vous disposez d’un ensemble de droits (opposition, suppression, modification, …) que vous pouvez exercer auprès de Mon Chasseur Immo. Consulter vos droits.
Décrivez votre projet
*champs obligatoires
Vos données personnelles ne sont utilisées que pour vous permettre de recevoir des informations commerciales de Mon Chasseur Immo et lui sont strictement réservées. Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel vous disposez d’un ensemble de droits (opposition, suppression, modification, …) que vous pouvez exercer auprès de Mon Chasseur Immo. Consulter vos droits.