par Pauline Anoupe

Crédit immobilier : quelle est la tendance pour 2021 ?

Le contexte sanitaire charrie son lot d’incertitudes en matière de projets immobiliers. Le sujet des emprunts en fait partie. Les tendances concernant le crédit immobilier en 2021 sont contrastées et naviguent entre nouvelles rassurantes et dépêches plus alarmistes. Voici quelques éléments de réflexion assortis de nos recommandations, histoire de peaufiner votre dossier de financement.

Le contexte sanitaire charrie son lot d’incertitudes en matière de projets immobiliers. Le sujet des emprunts en fait partie. Les tendances concernant le crédit immobilier en 2021 sont contrastées et naviguent entre nouvelles rassurantes et dépêches plus alarmistes. Voici quelques éléments de réflexion assortis de nos recommandations, histoire de peaufiner votre dossier de financement.

Les taux de crédit immobilier sont à leur plus bas historique

En matière de crédit immobilier en 2021, les taux bas sont LA bonne nouvelle pour les emprunteurs. D’après les données communiquées par l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le taux moyen se situait à 1,07 % en avril, en baisse par rapport à mars (1,11 %).

Le mois d’avril enregistrait le taux moyen le plus bas jamais observé. Un record, donc. En mai, selon les analyses de différents courtiers, aucune tendance significative ne semblait se dégager. Certaines banques baissaient leur taux selon les profils d’emprunteurs, et/ou selon les durées d’emprunt, quand d’autres établissements les relevaient légèrement.

Une chose est sûre : d’un point de vue strictement financier, nous sommes toujours dans une période très favorable aux emprunteurs.

 

Des retards dans le traitement des demandes de prêts

Comme en avril/mai 2020, l’étude des demandes de crédits immobiliers est ralentie. Conséquence immédiate : ça bouchonne comme sur l’A7, un soir de week-end estival. Plusieurs explications :

  • Un marché immobilier dynamique engendrant une forte demande de financements malgré le confinement n°3 ;
  • Les effectifs bancaires en télétravail et/ou en congés en raison du décalage des vacances d’avril ;
  • Une forte vigilance de certaines banques dans l’étude des demandes de financement.

On peut imaginer que les retards seront résorbés en quelques semaines. Toutefois, le durcissement dans les conditions d’octroi appelle à une grande prudence sur la tournure que pourraient prendre les événements.

 

Un durcissement dans les conditions d’octroi

Les banques durcissent les conditions d’octroi des crédits. Les critères quantitatifs sont bien sûr de la partie, à l’image du taux d’endettement ou la durée d’emprunt, dans la lignée des recommandations du HCSF. L’apport personnel est devenu quasi indispensable pour espérer décrocher un crédit.

Au-delà de ces contraintes purement mathématiques, les banques privilégient les meilleurs dossiers et les clients qu’elles souhaitent fidéliser. En contrepartie du crédit accordé, les banques peuvent exiger des concessions :

  • Transfert de votre compte courant ;
  • Hébergement des salaires ;
  • Souscription d’une assurance habitation ;
  • Souscription d’une protection de domicile avec leur solution de télésurveillance ;
  • Ouverture d’un produit d’épargne (assurance vie, par exemple) ;
  • etc.

Les études qualitatives sont plus poussées, notamment sur la stabilité de l’emploi. Ce n’est plus uniquement le statut de fonctionnaire ou le CDI qui séduit, mais le type d’emploi et la réputation de votre employeur. La société évolue-t-elle dans un secteur d’activité durement touché par la crise ? Votre emploi risque t-il d’être affecté par la crise ? etc.

 

Les interrogations pour le second semestre 2021

Les recommandations du HCSF de décembre 2020 prévoient l’intégration de l’assurance emprunteur dans le calcul du taux d’effort. Malheureusement, cela peut pénaliser certains dossiers car les banques « privilégient » les emprunteurs souscrivant cette assurance dans leur établissement. Comme elles se révèlent plus chères que si vous optiez pour une délégation d’assurance, le risque de dépasser le taux d’endettement maximum est réel.

Pour en finir avec le HCSF, ses recommandations deviendraient obligatoires dès juillet 2021. Or, on ne sait pas encore quelle sera la réaction des différents acteurs du marché immobilier.

Autre point d’interrogation, qui avait déjà grippé le marché en 2020, le taux d’usure risque de poser quelques soucis, encore une fois. Son mode de calcul peut ainsi conduire à des exclusions automatiques de dossiers d’emprunteurs jouissant pourtant de très hauts revenus.

 

Les recommandations de Mon Chasseur Immo pour décrocher un financement

Comme nous venons de le constater, la situation concernant le crédit immobilier est paradoxale. La faiblesse des taux permet d’emprunter à d’excellentes conditions financières, mais, paradoxalement, tout le monde ne peut pas profiter de cette aubaine.

Si vous souhaitez maximiser vos chances de décrocher un crédit, il faut jouer sur tous les leviers d’un projet immobilier pour optimiser votre budget global. En rognant sur chaque poste budgétaire, l’étude de votre financement par la banque vous sera plus favorable. Il est donc salutaire d’adopter les bons réflexes, dès la genèse du projet.

 

Mettez en place une stratégie

La stratégie est cruciale. Faire appel à Mon Chasseur Immo vous permet d’être accompagné dans cette démarche et de définir le plus clairement possible votre projet de recherche. Dès cette phase d’amorce, vous êtes en mesure de réaliser de substantielles économies sur votre budget immobilier. Acheter une maison ou un appartement ne consiste pas forcément à vous endetter au maximum de vos capacités financières. Le seul objectif qui prime, c’est de trouver le bien correspondant à votre projet de vie.

Grâce à leur expertise et à leur vue globale du marché, nos chasseurs immobiliers sont un atout précieux dans votre démarche :

  • Nous trouvons votre logement en moins de 2 mois ;
  • Notre rémunération est conditionnée au succès de la mission qui nous est confiée et ne nécessite aucune avance de fonds ;
  • En moyenne, nos clients économisent 6 % sur leur budget initial, notre rémunération incluse.

La stratégie est d’autant plus importante pour les investisseurs que les banques sont désormais très attentives aux qualités intrinsèques du bien, au quartier, à la demande locative, aux perspectives de revente, etc. Nos chasseurs immobiliers maîtrisent parfaitement le marché local pour dénicher la perle rare et l’acheter à son juste prix.

Comme nous avons également noué des partenariats avec des banques et des courtiers immobiliers, vous êtes assuré d’être entre de bonnes mains du début à fin de votre projet d’achat immobilier.

 

Préparez votre dossier afin de séduire le banquier

La préparation de votre dossier de financement passe par l’optimisation de vos ressources et la baisse de vos charges :

  • Présentez des comptes de bon père de famille : pas de découverts, épargne mensuelle, pas de multiplication des crédits (seulement un crédit auto). Mieux vaut donc purger vos comptes trois à six mois avant de présenter une demande de prêt ;
  • Mobilisez votre épargne pour constituer un apport de 5 à 20 % du budget global. Primo, vous pourrez emprunter sur des périodes plus courtes, aux meilleurs taux. Secundo, cela rassure votre banquier quant à votre capacité à rembourser le crédit ;
  • Constituez une épargne de précaution pour faire face aux imprévus.

Mon Chasseur Immo vous aidera dans cette préparation. Avec nos partenaires, nous trouverons les points qui peuvent être améliorés dans votre dossier. Exemple : l’assurance emprunteur. L’objectif absolu étant de vous aider à décrocher un crédit immobilier.

Un projet d'achat immobilier ?  Contactez-nous
Contacter un Chasseur
*champs obligatoires
Vos données personnelles ne sont utilisées que pour vous permettre de recevoir des informations commerciales de Mon Chasseur Immo et lui sont strictement réservées. Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel vous disposez d’un ensemble de droits (opposition, suppression, modification, …) que vous pouvez exercer auprès de Mon Chasseur Immo. Consulter vos droits.

Pour plus de conseils, téléchargez gratuitement nos ebooks :

Guide de
l'investissement locatif

Guide de
l'achat immobilier