<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=198187840986558&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
par Pauline Anoupe

Prêt Relais : définition, conditions et taux

Le prêt relais immobilier est destiné aux acquéreurs souhaitant vendre leur bien pour en acheter un nouveau. Il permet de financer l’achat du nouveau logement sans avoir à attendre la revente de l’ancien. Dans ce guide, découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce mode de financement : le fonctionnement du prêt relais, ses conditions et son coût.

Le prêt relais immobilier est destiné aux acquéreurs souhaitant vendre leur bien pour en acheter un nouveau. Il permet de financer l’achat du nouveau logement sans avoir à attendre la revente de l’ancien. Dans ce guide, découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce mode de financement : le fonctionnement du prêt relais, ses conditions et son coût.

Qu’est-ce qu’un prêt relais ?

Le prêt relais immobilier consiste à emprunter la somme nécessaire à l’achat d’un logement, dans l’attente de la revente de l’ancien bien immobilier. Il s’agit donc d’une avance, dont le remboursement s’effectue en une seule fois et marque la fin du contrat. La durée du prêt relais est généralement de 6 à 24 mois.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur l’immobilier afin de préparer au mieux votre projet ? Mon Chasseur Immo vous propose de nombreux guides.

 

Quels sont les différents types de crédit relais ?

Il existe plusieurs types de prêts relais pour l’acquisition d’un bien immobilier : le prêt relais associé, le prêt relais intégré et le prêt relais sec. Voici leurs spécificités.

Prêt relais associé : lorsqu’un crédit immobilier est assorti d’un prêt relais

Quand le prix du nouveau logement est supérieur à celui de l’ancien, les banques peuvent proposer un plan de financement composé de deux volets : d'une part, le crédit relais et d'autre part, le prêt immobilier classique. Le prêt relais est donc dit « associé » (ou « adossé ») à un crédit à long terme.

Ainsi, tant que le bien n'est pas vendu, vous n'avez à payer que les mensualités du crédit immobilier et les intérêts du prêt relais de la maison ou de l'appartement. Une fois le crédit relais remboursé, seules restent à payer les échéances du prêt à long terme. La durée du prêt relais associé est généralement inférieure à 1 an, tandis que celle du prêt immobilier dure habituellement plus de 10 ans.

 

Prêt relais intégré : quand le prêt relais et le crédit immobilier ne font qu’un

Certaines banques ne souhaitent pas distinguer le crédit relais du prêt immobilier. Elles proposent donc un contrat global, qui correspond à la somme nécessaire pour acheter le nouveau bien. Ainsi, dès le départ, vous payez les mensualités d'un crédit classique. Une fois votre bien vendu, vous pouvez rembourser une partie du crédit par anticipation. En toute logique, le contrat doit prévoir une absence de pénalité pour le remboursement anticipé partiel.

Selon les conditions négociées entre vous et l’établissement, deux possibilités existent alors :

  • La banque baisse le montant des mensualités à payer ;
  • Elle diminue la durée du crédit immobilier.

 

Prêt relais sec : quand le prêt relais est contracté seul

Contrairement au prêt relais intégré ou associé, le crédit relais sec (ou « seul ») représente l'unique prêt demandé par l'emprunteur pour financer son projet. Il n'est donc pas adossé à un crédit immobilier. Ce type de prêt est généralement utilisé lorsqu’on achète un logement dont le prix est intégralement financé par la revente du bien en question.

Puisque l’emprunt est de courte durée, le taux du prêt relais sec est supérieur à celui d’un crédit immobilier classique. Néanmoins, ce prêt achat-revente reste nettement moins coûteux que le crédit associé ou intégré.

 

Quelles sont les conditions du prêt relais ?

Les conditions du prêt relais dépendent en grande partie du type de crédit choisi. Un prêt relais sec aura généralement des conditions souples, puisqu’il n’implique que la revente d’un bien. Pour la banque, les risques sont très faibles. C’est d’autant plus vrai s’il s’agit d’un prêt relais avec compromis de vente signé.

Toutefois, un prêt relais associé ou intégré aura des conditions très similaires à un crédit immobilier classique. Afin de convaincre la banque, le montage du dossier de demande de prêt joue un rôle central.

Découvrez nos conseils pour bien préparer votre dossier de prêt.

 

Combien coûte un crédit relais ?

Le coût total du crédit relais est calculé selon la valeur de l'appartement ou de la maison que vous souhaitez vendre. Il dépend également des modalités du contrat, c'est-à-dire le type de prêt relais choisi (sec, associé ou intégré). La négociation auprès de l’établissement prêteur joue aussi un rôle important. C’est un thème que nous abordons dans notre guide de l’emprunteur, que vous pouvez consulter en cliquant ci-dessous.

 

 

Afin de vous faire une idée, votre conseiller bancaire ou votre courtier immobilier pourra vous faire une simulation de prêt relais.

Partenaires de confiance, nos chasseurs immobiliers vous accompagnent dans toutes les étapes de votre projet. En plus de vous aider à trouver le bien idéal, nos experts vous feront profiter de leur réseau. Ils pourront notamment vous rediriger vers un courtier immobilier, qui réalisera un calcul de votre capacité d’emprunt, une simulation du crédit relais et négociera à votre place auprès des banques.

 

Que se passe-t-il si le bien n’est pas vendu avant la fin du prêt relais ?

Si le bien immobilier n'est pas vendu au terme du crédit relais, vous pourrez demander à l'établissement une prolongation du prêt. Par exemple, il peut s'agir d'un surplus de six mois ou encore d'un an. Toutefois, si vous n'avez toujours pas pu vendre votre bien à la fin de ce nouveau contrat, la banque exigera un remboursement rapide ; vous devrez donc trouver une solution.

Parmi les possibilités, on peut évoquer la transformation du crédit relais en un crédit immobilier classique. Si toutefois vous n’avez d’autre choix que de vendre votre bien, il faudra envisager une décote pour trouver un acquéreur.

Gardez à l’esprit qu’un crédit immobilier vous engage : pour mettre toutes les chances de votre côté, le projet doit être réfléchi. Pour ce faire, l’aide d’un expert est une valeur sûre. Afin de prendre les meilleures décisions dans votre projet, n’hésitez pas à vous rapprocher de nos chasseurs immobiliers. Pour prendre contact, il vous suffit de remplir le formulaire via le bouton ci-dessous : l’un de nos experts reviendra vers vous.

Décrivez votre projet

Newsletter

Recevez l'actualité Mon Chasseur Immo par email chaque trimestre

Vos données personnelles ne sont utilisées que pour vous permettre de recevoir des informations commerciales de Mon Chasseur Immo et lui sont strictement réservées. Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel vous disposez d’un ensemble de droits (opposition, suppression, modification, …) que vous pouvez exercer auprès de Mon Chasseur Immo. Consulter vos droits.
Décrivez votre projet
*champs obligatoires
Vos données personnelles ne sont utilisées que pour vous permettre de recevoir des informations commerciales de Mon Chasseur Immo et lui sont strictement réservées. Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel vous disposez d’un ensemble de droits (opposition, suppression, modification, …) que vous pouvez exercer auprès de Mon Chasseur Immo. Consulter vos droits.