par Pauline Anoupe

10 questions à poser à un chasseur de biens immobiliers

Vous avez un projet immobilier et vous souhaitez le déléguer à un professionnel du secteur ? Mais comment choisir son chasseur immobilier parmi les multiples sociétés de chasses du marché ? Comment départager les services ?

Vous avez un projet immobilier et vous souhaitez le déléguer à un professionnel du secteur ? Mais comment choisir son chasseur immobilier parmi les multiples sociétés de chasses du marché ? Comment départager les services ?

10 questions à poser à votre chasseur immobilier

1. Exerce-t-il dans les règles de l’art ?

Le métier de chasseur est certes assez nouveau mais ce n’est pas pour cela qu’il n’est pas réglementé. Déjà, le chasseur immobilier doit détenir la carte T s'il est à son compte (ou du moins la société pour laquelle il exerce). De plus, la loi Hoguet encadre le métier afin de ne pas avoir d’abus. Par exemple, la rémunération du chasseur est au succès et il est donc tout à fait interdit de facturer une quelconque prestation avant la promesse de vente.

 

2. Quelles sont les clauses du mandat de recherche ?

À l’image de l’agent immobilier qui signe un mandat de vente immobilière avec le vendeur, le chasseur immobilier vous fera signer un mandat de recherche. Vous trouverez donc toutes les clauses et informations du contrat dans ces documents. Vous pouvez comparer notamment les différentes sociétés de chasse sur la durée du mandat, le type de mandat (simple ou exclusif), le tarif et vos obligations.

 

3. Quelles prestations sont incluses dans le service ?

On a spontanément tendance à réduire le métier de chasseur immobilier à la recherche du bien idéal. Mais le service peut comprendre bien d’autres prestations, notamment un accompagnement tout le long de la transaction immobilière.

Pendant la recherche, un bon chasseur immobilier trie et filtre les annonces, les qualifient, se charge de prendre les RDV de visites pour vous et vous accompagne sur chacune d’entre elle . Si vous souhaitez vous positionnez, il étudie le marché, vous conseille sur le meilleur prix à proposer et s’occupe de la négociation pour vous le bien. Évidemment, il vous aide à rédiger votre offre d’achat.


Si votre offre est acceptée, il doit étudier les documents relatifs au bien afin de sécuriser au mieux le dossier. Enfin, entre le compromis et l’acte, le chasseur vous guide sur toutes les étapes administratives à ne pas oublier. Pensez à bien faire correspondre le type de service à votre projet. En effet, chercher en tant qu’expatrié sur un secteur qu’on ne connait pas ne requiert pas la même expertise et nécessite des visites sans vous. Selon le marché ( tendu comme Paris ou non), la chasse n’a pas le même rythme. Si vous êtes investisseurs, peut-être est-il plus intéressant de vous tourner vers un service plus clé en main qu’un service traditionnel, avec un service travaux ou encore de gestion locative .

Si c’est votre premier achat, mieux vaut bannir les services “low cost” dont les conseils pourraient ne pas être au RDV. Enfin, le mieux est d’avoir un chasseur qui vous recommande les bons interlocuteurs à chaque étape de la recherche : courtier, entrepreneur pour vos travaux, architectes, gestionnaire locatif,... Un chasseur est le véritable chef d’orchestre de votre projet d’achat et sa mission est variée.

 

4. Comment la chasse va-t-elle s’organiser ?

Pour un projet de recherche efficace, l’organisation entre vous et le chasseur doit être claire et vous correspondre.

  • Quel est le moyen de communiquer, d’échanger ? Est-ce par email ? Par SMS ?
  • Avez-vous un espace client ou une application sur laquelle vous pouvez retrouver les biens ?
  • À quelle fréquence recevrez-vous des propositions ?
  • Combien de visites par semaine votre chasseur envisage-t-il pour votre projet ?
  • Qui prend les RDV des visites ?
  • Comment coordonner les plannings respectifs ?

 

5. Quel niveau d’expertise possède votre chasseur ?

Quel est le niveau d’expérience de votre chasseur ? Combien de clients a-t- il eu ? N’hésitez pas à aller consulter les avis sur Google My Business, qui ne mentent jamais.

  • En combien de temps réussit-il ses missions ?
  • Depuis combien de temps est-il chasseur ? Plus que le nombre de clients quel est son ratio Nombre de clients VS nombre de biens trouvés :)
  • Est-il un expert de la transaction immobilière ? Des étapes de la vente ?
  • Au sujet du secteur, connait-il bien la localisation de votre projet ?

Attention, si son secteur de recherche est très grand, il n’est pas certain qu’il puisse vous conseiller sur l’ambiance des quartiers. Plus son expérience et son expertise seront élevée et plus il pourra vous conseiller. Intéressez-vous également à ses recherches précédentes :

  • Quels types de clients ?
  • Dans quels secteurs ?
  • Plutôt des maisons ? Des appartements ?

 

6. Quelle est la méthode de votre chasseur pour trouver les biens ?

À quoi bon contracter avec un chasseur immobilier si ce dernier ne trouve pas plus de biens que vous ou qu’il ne les qualifie pas ? En effet, la question de la méthode, et donc des outils de recherche, est au cœur de la réussite de votre projet. Un outil de recherche est crucial pour trouver efficacement . Si la société de chasse ne dispose pas de sa technologie, passez votre chemin.

  • Le chasseur a-t-il un réseau étoffé d’agences immobilières afin d’accéder à un maximum de biens hors marché ?
  • Sinon, combien de biens seront proposés par semaine ? Sont-ils qualifiés ?
  • Quelle est la réactivité du chasseur face au marché ?
Tout le monde sait que les “pépites” partent vite donc vous n’avez aucun intérêt à passer par quelqu’un qui contact les agences trop tard. Avez-vous eu un RDV rapidement ? Si le chasseur n’est pas capable de vous répondre rapidement, comment se fier à sa réactivité ?

 

7. Le chasseur est-il aussi agent immobilier ?

Comme un avocat qui défendrait en même temps les parties adverses, un bon chasseur immobilier n’est pas un agent immobilier en parallèle, car les intérêts ne sont pas les mêmes. En effet, l’agent immobilier défend le vendeur là où chasseur défend l’acheteur. On comprend tout de suite le conflit d’intérêt à propos du prix du bien quand l’acheteur souhaite acheter au prix le plus bas alors que le vendeur souhaite vendre au prix le plus haut.

Sur un autre plan, évitez à tout prix les chasseurs qui vous vendent “le partage des honoraires” avec l’agent immobilier. Si votre secteur de recherche est tendu, aucun agent ne souhaitera partager sa commission avec un chasseur étant donné que le nombre ne manque pas. Le service de chasse est un service supplémentaire, totalement indépendant de la commission de l’agent immobilier.

 

8. Quelle est l’attitude de votre chasseur vis-à-vis de projet et de sa faisabilité ?

Un bon chasseur immobilier n’est pas là pour dire oui à toutes vos exigences. Il vous conseille au mieux afin de permettre à votre projet de se réaliser. A lui de vous orienter sur des localisations que n’auriez pas envisagé, une typologie de bien spécifique …. La faisabilité du projet est essentielle et certains chasseurs ne prennent pas le temps d’analyser, de recadrer et de vous challenger. Sa capacité à vous orienter vers des critères moins restreints ou, au contraire, vous ouvrir à des possibilités que vous n’auriez pas imaginé fait partie des qualités d’un bon chasseur. Demandez-lui ce qu’il pense de la faisabilité de votre projet. Il doit être force de proposition, rationaliser et structurer un projet. Bref, un bon chasseur ne vous écoutera jamais passivement dans l’attente d’une signature de mandat.

 

9. Le chasseur va-t-il correctement s’occuper de vous ?

Combien de projets de recherche a-t-il en parallèle du vôtre ? Est-il dédié à votre recherche à 100 % ? En effet, difficile de s’occuper au mieux d’un client avec plus de 10 recherches en même temps ! Vous sentez-vous en confiance avec lui ? Sachez que le chasseur va rentrer dans votre quotidien et votre recherche détermine votre prochain lieu de vie ! Un bon feeling est essentiel. Vous sentez-vous compris(e) ? N’hésitez pas à lui demander de synthétiser votre recherche à la fin de l’entretien pour voir s’il a bien saisi votre demande.

 

10. Pourquoi devez-vous choisir ce chasseur ?

Pour finir, à la fin de votre échange, demandez lui simplement pourquoi vous devriez le choisir plutôt qu’un autre ? A lui de vous convaincre à la suite de tous les points précédents !

 

Un projet d'achat immobilier ?  Contactez-nous
Contacter un Chasseur
*champs obligatoires
Vos données personnelles ne sont utilisées que pour vous permettre de recevoir des informations commerciales de Mon Chasseur Immo et lui sont strictement réservées. Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel vous disposez d’un ensemble de droits (opposition, suppression, modification, …) que vous pouvez exercer auprès de Mon Chasseur Immo. Consulter vos droits.

Pour plus de conseils, téléchargez gratuitement nos ebooks :

Guide de
l'investissement locatif

Guide de
l'achat immobilier