<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=198187840986558&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
par Pauline Anoupe

Calcul plus-value immobilière

La plus-value obtenue lors de la vente d’un bien immobilier est normalement imposable. Cependant, elle peut parfois bénéficier d’un abattement, voire être complètement exonérée de taxation. Vous souhaitez vendre un bien immobilier, et vous vous interrogez sur le calcul de la plus-value ? Dans ce guide, découvrez tout ce que vous devez savoir sur la plus-value immobilière, son imposition et son mode de calcul.

La plus-value obtenue lors de la vente d’un bien immobilier est normalement imposable. Cependant, elle peut parfois bénéficier d’un abattement, voire être complètement exonérée de taxation. Vous souhaitez vendre un bien immobilier, et vous vous interrogez sur le calcul de la plus-value ? Dans ce guide, découvrez tout ce que vous devez savoir sur la plus-value immobilière, son imposition et son mode de calcul.

Une plus-value immobilière, qu’est-ce que c’est ?

La plus-value immobilière représente la différence positive entre le prix auquel le bien a été acheté, et le prix auquel il a été revendu. Quand on revend le bien pour une somme inférieure à son prix d’achat, on parle de moins-value. De manière très vulgarisée, pour un logement acheté à 180 000 € et revendu à 200 000 €, le calcul de la plus-value est de 20 000 €.

Dans certaines conditions, la plus-value d’un bien immobilier peut être soumise à l’impôt ainsi qu’aux prélèvements sociaux.

 

Quelle est la fiscalité de la plus-value immobilière ?

La plus-value d’une résidence principale est systématiquement exonérée d’impôts. Pour rappel, la résidence principale est le logement dans lequel vous vivez habituellement : il ne peut y en avoir qu’une. Si vous possédez d’autres logements, il s’agit forcément de résidences secondaires. La plus-value d’une résidence secondaire est généralement soumise à l’impôt ainsi qu’aux prélèvements sociaux.

Dans ce cas, la plus-value est normalement taxée à hauteur de 19 %, auxquels il faut ajouter 12,3 % pour les prélèvements sociaux. Cependant, à partir de 5 ans de détention, des abattements commencent à s’appliquer sur la plus-value immobilière : il est donc possible de payer moins cher.

 

Abattement de la plus-value immobilière : comment fonctionne-t-il ?

Quelles que soient les circonstances de la vente, il est possible d’obtenir un abattement pour l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux. Progressif, le taux d’abattement dépend de la durée de détention du bien avant sa vente. Par exemple, à partir de la 6e année, un abattement de 6 % par an s’applique pour l’impôt sur le revenu. Cela signifie que 6 % de la plus-value est retirée de l’assiette imposable.

Ainsi, après 22 ans de détention, la plus-value est intégralement exonérée d’impôt sur le revenu. Après 30 ans, elle est également exonérée de prélèvements sociaux.

 

Tableau : comment réaliser le calcul de la plus-value immobilière ?

Pour effectuer le calcul de la plus-value immobilière imposable, il suffit de soustraire le prix d’achat au prix de vente de votre bien, puis d’appliquer les abattements adaptés à la durée de détention du bien. Voici le tableau de la plus-value immobilière :

Années Abattements impôt sur le revenu Abattements prélèvements sociaux
De la 1ère à la 5ème année 0 % 0 %
6ème année 6 % 1,65 %
7ème année 12 % 3,30 %
8ème année 18 % 4,95 %
9ème année 24 % 6,60 %
10ème année 30 % 8,25 %
11ème année 36 % 9,90 %
12ème année 42 % 11,55 %
13ème année 48 % 13,20 %
14ème année 54 % 14,85 %
15ème année 60 % 16,50 %
16ème année 66 % 18,15 %
17ème année 72 % 19,90 %
18ème année 78 % 21,45 %
19ème année 84 % 23,10 %
20ème année 90 % 24,75 %
21ème année 96 % 26,40 %
22ème année 100 % 28 %
23ème année 100 % 37 %
24ème année  100 % 46 %
25ème année  100 % 55 %
26ème année  100 % 64 %
27ème année  100 % 73 %

 

Exonération de la plus-value immobilière : quelles sont les possibilités ?

Outre les abattements, il existe certaines situations permettant à la plus-value immobilière d’être complètement exonérée d’impôts. En voici quelques exemples :

  • Le logement vendu vous sert de résidence principale ;
  • La vente du bien vous permet d’acheter votre résidence principale ;
  • Le prix de cession n’excède pas 15 000 € ;
  • Le montant de la plus-value n’excède pas 1 000 €.

 

Vendre un bien pour en acheter un autre : qu’en est-il de la plus-value ?

Vous souhaitez vendre votre bien immobilier pour acheter votre résidence principale ? Dans le cas où vous vendez votre résidence principale actuelle, aucune question ne se pose : elle sera forcément exonérée de taxation sur la plus-value. Mais si vous vendez une résidence secondaire et que la somme obtenue est utilisée pour acheter votre future résidence principale, vous pourrez également bénéficier d’une exonération.

Pour simplifier votre projet immobilier, vous pouvez opter pour un prêt relais.

Avec celui-ci, la banque avancera la somme dont vous avez besoin pour acquérir votre résidence principale. Vous rembourserez la banque dès que vous aurez vendu le bien.

Si vous avez pour projet de vendre votre bien pour en acheter un nouveau, nos chasseurs immobiliers sauront vous accompagner. Grâce à leur expertise et leur connaissance du marché local, ils rechercheront le bien qui correspond le mieux à vos attentes. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir davantage.

Décrivez votre projet

Newsletter

Recevez l'actualité Mon Chasseur Immo par email chaque trimestre

Vos données personnelles ne sont utilisées que pour vous permettre de recevoir des informations commerciales de Mon Chasseur Immo et lui sont strictement réservées. Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel vous disposez d’un ensemble de droits (opposition, suppression, modification, …) que vous pouvez exercer auprès de Mon Chasseur Immo. Consulter vos droits.
Décrivez votre projet
*champs obligatoires
Vos données personnelles ne sont utilisées que pour vous permettre de recevoir des informations commerciales de Mon Chasseur Immo et lui sont strictement réservées. Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel vous disposez d’un ensemble de droits (opposition, suppression, modification, …) que vous pouvez exercer auprès de Mon Chasseur Immo. Consulter vos droits.