Comment bien acheter un appartement avec terrasse ou balcon ?

par Pauline Anoupe

L’expérience du confinement a modifié les attentes d’une partie des Français en matière d’immobilier. Ainsi, les recherches de logements avec aménagement extérieur connaissent un certain engouement. Pour éviter la surchauffe tarifaire, la vigilance est de mise pour votre achat immobilier. Comment être sûr de bien acheter un appartement avec terrasse ou balcon ? On vous dit tout.

L’expérience du confinement a modifié les attentes d’une partie des Français en matière d’immobilier. Ainsi, les recherches de logements avec aménagement extérieur connaissent un certain engouement. Pour éviter la surchauffe tarifaire, la vigilance est de mise pour votre achat immobilier. Comment être sûr de bien acheter un appartement avec terrasse ou balcon ? On vous dit tout.

Définir votre projet immobilier : la clé pour bien acheter un appartement avec terrasse ou balcon

Nous ne le répéterons jamais assez, mais un projet immobilier réussi est un projet bien préparé. Les agréments extérieurs dont peut disposer un logement sont multiples. Toutefois, cela ne doit en aucun cas occulter les critères fondamentaux d’un achat immobilier : l’emplacement, l’environnement du bien, l’état du logement, le nombre de pièces par rapport à vos besoins, etc.

Se faire accompagner, lors de cette phase préparatoire, est vivement conseillé. Mon Chasseur Immo peut vous apporter toute son expertise des marchés immobiliers locaux et vous assister dans la construction de votre projet. L’objectif étant de définir un projet réaliste.

 

Bien clarifier le statut juridique de la terrasse dans une copropriété

Dans une copropriété, définir le statut juridique de l’aménagement extérieur est crucial. En effet, il peut être considéré comme :

Une partie commune

Dans ce cas, un usage privatif de cette partie commune est peut-être prévu, C’est ce qu’on appelle le droit de jouissance exclusif. Ce droit peut revêtir plusieurs formes :

  • Permanent ou temporaire ;
  • Rattaché à un lot ou un copropriétaire ;
  • Régi par le règlement de copropriété ou accordé par les copropriétaires en assemblée générale ;
  • Assorti d’une obligation d’entretien à la charge du seul copropriétaire ;
  • etc.

Le règlement de copropriété peut compléter l’usage de cet espace :

  • Hauteur et type des végétaux ;
  • Usage du lieu (barbecue, musique, horaires, )
  • Types d’aménagement autorisés ;
  • Poids maximum autorisé sur le plancher ;
  • etc.

Concernant la répartition des charges, les travaux d’agrément sont, en principe, à la charge du copropriétaire. Les travaux touchant à la structure du bâtiment (étanchéité d’une terrasse, par exemple) relèvent de la copropriété.

Tous les travaux que vous souhaiteriez entreprendre comme, par exemple, l’installation d’une pergola ou d’un jardin d’hiver, requièrent l’accord des copropriétaires. Vous devrez présenter un dossier complet et faire inscrire la résolution à l’ordre du jour de l’assemblée générale. Pour que la résolution soit adoptée, elle devra obtenir la majorité requise (article 24,25, 26 ou unanimité).

 

Une partie privative

La même rigueur dans l’analyse des documents de copropriété et d’acte de propriété doit s’appliquer. Même s’il s’agit d’une partie privative, l’usage est peut-être encadré. La répartition des charges doit également être examinée.

Bon à savoir :

  • Partie commune ou privative, des règles d’urbanisme peuvent suppléer celles régissant la copropriété ;
  • La loi Carrez ne s’applique que pour des surfaces de plancher précises. Terrasse, balcon, loggia ne peuvent être comptabilisés dans le calcul de la superficie du logement que s’ils sont clos, couverts, habitables et privatifs. Faites donc preuve d’une grande vigilance quant aux surfaces exprimées par le vendeur ;
  • Selon le statut juridique de la partie extérieure, elle peut entrer dans le calcul de l’imposition locale (taxe foncière, taxe d’habitation).

La vérification et l’analyse documentaire fait partie intégrante de nos prestations. Le but consiste à clarifier toutes les informations afin de sécuriser la transaction. Ainsi, lorsqu’il s’agit d’acheter un appartement avec terrasse ou balcon, Mon Chasseur Immo vous donne des réponses précises sur les points capitaux.

 

Quelles différences entre terrasse, rooftop, tropézienne, balcon, loggia, véranda, cour, patio et jardin ?

Si tous les voyants sont au vert concernant le statut juridique des aménagements extérieurs rattachés au logement, il est important de bien différencier les différents espaces :

Terrasse

Une terrasse est un espace extérieur découvert dans le prolongement d’une pièce d’un appartement et reposant sur le plancher de l’étage inférieur, ou le sol dans le cas d’un rez-de-jardin. Un auvent ou une pergola peut couvrir partiellement une terrasse à proximité d’une porte-fenêtre ou d’une baie coulissante.

Rooftop ou toit-terrasse

Il s’agit d’une terrasse logée, comme son nom l’indique, sur le toit du bâtiment. En général, il s’agit du point culminant de l’immeuble. Elle offre souvent une vue panoramique sur l’environnement.

Tropézienne

C’est une terrasse qui prend place dans le versant d’une toiture. Par exemple, dans un grenier, le dépôt de la couverture et la modification de la charpente permettent de créer un espace terrasse. Bien entendu, l’étanchéité doit être réalisée dans les règles de l’art pour éviter tout risque de dégâts des eaux aux étages inférieurs.

Balcon

Un balcon est un espace extérieur dont le sol ne repose pas sur le plancher de l’étage inférieur. Le balcon est souvent une extension (en saillie) par rapport à la façade du bâtiment. Il est généralement ouvert sur deux ou trois côtés et sécurisé par des garde-corps.

Loggia

Une loggia prend place dans une cavité (en renfoncement) de la façade principale de l’immeuble. Le toit est abrité par le plancher de l’étage supérieur, deux parois sur les côtés en délimitant l’espace. Si la face donnant sur l’extérieur est fermée par des baies coulissantes, par exemple, alors la superficie peut être comptabilisée dans le métrage Carrez.

Véranda

À la différence d’une loggia, une véranda est en saillie par rapport à la façade du bâtiment. La toiture est vitrée, complètement ou partiellement. Idem en ce qui concerne les parois verticales.

Cour

C’est un espace découvert, généralement entouré de murs et/ou bâtiments. Un cloître (galerie couverte) peut délimiter la cour.

Patio

Le patio est une cour intérieure découverte autour de laquelle se trouvent différentes pièces de l’habitation.

Jardin

Il s’agit d’une surface plane essentiellement composée de terre. Pour cette raison, on le trouve presqu’exclusivement dans les appartements en rez-de-chaussée. Toutefois, certaines configurations architecturales permettent d’avoir un jardin même si le logement se situe à plusieurs mètres de hauteur par rapport à la rue. On le nomme alors jardin suspendu.

 

Comment évaluer l’intérêt d’une terrasse ou d’un balcon pour un appartement ?

Acheter un appartement avec terrasse ou balcon jouera probablement sur le prix demandé par le vendeur. Encore faut-il savoir quels atouts extérieurs valorisent un logement et quels en sont les facteurs déterminants.

 

La zone géographique

Généralement, l’usage d’une terrasse est plus fréquent dans une zone géographique où le climat est doux.

L’environnement

La rareté d’un espace extérieur par rapport à son environnement compte. Par exemple, un appartement avec terrasse à Paris est rare car l’essentiel des bâtiments parisiens n’en disposent pas. Dans un cadre urbain, une maison avec une cour, un jardin, un jardinet même, constitueront un plus évident pour le logement. En revanche, une maison de ville en secteur rural ne disposant ni d’une cour, ni d’un jardin, ni d’une terrasse sera dévalorisée car la clientèle locale s’attend à ce genre de prestation.

La cohérence avec le logement et la cible

Une terrasse de 50 m² pour un studio de 20 m² ne présentera pas le même intérêt que pour un appartement de 4 ou 5 pièces. Dans le premier cas, l’acheteur sera plutôt un célibataire, éventuellement un couple, n’ayant donc pas la nécessité d’un espace extérieur aussi grand. En revanche, pour un appartement destiné à une famille avec enfants, c’est un vrai plus.

L’orientation

Une terrasse plein nord aura moins d’attrait qu’un espace extérieur orienté plein sud. Lorsque l’ensoleillement est maximal, un équipement de type store et/ou pergola valorise encore plus le logement. Dans ce cas, assurez-vous que les équipements sont inclus dans la vente.

L’étage

Les logements en étages élevés disposant d’une terrasse ou d’un balcon seront davantage valorisés que ceux des étages intermédiaires. D’une part, l’ensoleillement est souvent plus important. D’autre part, les nuisances dues au vis-à-vis seront, a priori, de moindre importance.

La vue offerte depuis la terrasse joue aussi. Plus l’étage est élevé, plus la vue est dégagée et, de fait, augmente le prix de l’appartement.

La superficie et la disposition

Les deux sont importants. Par exemple, une terrasse de 6 m² sera plus fonctionnelle qu’un balcon filant de 10 m² à l’aménagement impossible car manquant de profondeur. Pour les superficies très importantes, plusieurs autres facteurs doivent entrer en considération. La cohérence avec le logement, la vue, les derniers étages, l’accès, etc.

L’accès

Une terrasse ouvrant directement sur la pièce de vie ou la cuisine est la configuration idéale. Dès lors que vous n’avez pas un accès direct depuis le logement, la terrasse perd de son intérêt. Cependant, tout est encore question d’environnement. Au centre de Paris, même si l’accès n’est pas direct, ce sera un atout certain.

L’absence de nuisances

Quel que soit l’étage de l’appartement, il est important de veiller à l’absence de nuisances :

  • Par exemple, les bruits d’un commerce si votre terrasse est au premier étage ;
  • Les voisins de l’immeuble et ceux environnant ;
  • Des odeurs désagréables peuvent venir de certains commerces ou de l’environnement plus lointain, une usine par exemple.

Bon à savoir

Si la terrasse remplit toutes les conditions pour valoriser le logement, deux derniers points doivent être étudiés :

  • Les coûts et l’entretien. Si vous devez refaire le platelage d’une terrasse de 50 m², à raison de 200 € / m² tout compris, il s’agit d’une opération à 10.000 € ;
  • La sécurité. Peut-être qu’une terrasse va ouvrir une brèche dans la protection de l’habitat et faciliter une effraction.

Conclusion

Acheter un appartement avec terrasse ou balcon ne doit pas se prendre à la légère. L’engouement pour les agréments extérieurs suscité par le confinement est compréhensible. Pour autant, cela ne doit pas vous aveugler en tant qu’acheteur et vous conduire à surpayer un bien qui n’en vaut pas la peine.

L’accompagnement par Mon Chasseur Immo dans votre projet d’achat immobilier vous permet d’éviter les erreurs et les mauvaises surprises :

  • Le projet. L’expérience de votre chasseur immobilier offre le recul nécessaire dans vos choix et la définition de votre cahier des charges ;
  • Le statut juridique. Sécuriser la transaction en cherchant les bonnes informations est une partie du travail de votre chasseur immobilier ;
  • L’intérêt de l’espace extérieur. L’agrément extérieur est inexploitable en raison de nuisances trop élevées ? Le prix de vente doit tenir compte de ce paramètre essentiel.
Pour être sûr de faire les bons choix, contactez-nous.
Décrivez votre projet

Pour un entretien personnalisé et sans engagement, remplissez le formulaire ci-dessous :

*champs obligatoires