par Pauline Anoupe

Le 18e arrondissement de Paris à la loupe

Le 18e arrondissement de Paris est en profonde mutation structurelle, sa population se gentrifiant peu à peu. Le marché immobilier local compte encore parmi les plus accessibles de la capitale.

Vue depuis le 18e arrondissement de Paris

Télécharger ici notre ebook !

Le 18e arrondissement de Paris est en profonde mutation structurelle, sa population se gentrifiant peu à peu. Le marché immobilier local compte encore parmi les plus accessibles de la capitale.

Quelques chiffres immobiliers sur le 18e arrondissement de Paris

Prix moyen/m² :

 

18e arr. Paris Écart
Appartement 9 703 € 10276 € - 5.90 %
Maison 10 978 € 11013 € - 3.19 %

 

Parmi les arrondissements les moins chers, le 18e se classe en cinquième position. C’est également le dernier à évoluer sous le seuil symbolique des 10000 €/m2.

Prix moyen/m² dans les différents quartiers :

 

Appartement Maison
Chapelle 7 791 € 6 648 €
Clignancourt 9 757 € 11 244 €
Goutte d’Or 7 971 € 8 391 €
Grandes Carrières 10 265 € 11 094 €

 

Prix moyen/m² des 5 rues les moins chères du 18e arrondissement :

  • Rue de Tombouctou : 6 953 €
  • Allée d’Andrézieux : 7 263 €
  • Rue de la Chapelle : 7 356 €
  • Rue Boucry : 7 543 €
  • Rue Affre : 7 643 €

Prix moyen/m² des 5 rues les plus chères du 18e arrondissement :

  • Allée des Brouillards : 15 096 €
  • Impasse Marie Blanche : 14 319 €
  • Place du Calvaire : 13 945 €
  • Rue de l’Abreuvoir : 13 672 €
  • Rue d’Orchampt : 13 435 €

Évolution des prix :

 

18e arr. Paris IDF
1 an +7.5 % +8.5 % +4.5 %
2 ans + 12.2 % +14.5 % +6.7 %
5 ans + 34.8 % +30.3 % +17.4 %
10 ans + 68.3 % +54.5 % +34.1 %

 

À long terme, les prix du 18e évoluent deux fois plus rapidement que les prix franciliens.

 

Loyer mensuel moyen/m² :

  18e arr. Paris
Loyer mensuel moyen/m²  27.5 € 28.2 €
Fourchette moyenne 20.6 € - 33.0 € 21.2 € - 33.8 €

 

Le loyer mensuel moyen est inférieur de 2.54 % comparé à Paris.

Source : MeilleursAgents février 2020, Mon Chasseur Immo

 

Les logements dans le 18e arrondissement de Paris

Il y a 121 297 logements dans le 18e arrondissement parisien, soit 8.83 % du parc de logements parisiens.

Les logements sont répartis de la façon suivante :

 

18e arr. Paris IDF France
(métropolitaine)
Résidences principales 85.7 % 83.0 % 89.6 % 82.3 %
Résidences secondaires 5.9 % 8.7 % 3.7 % 9.7 %
Logements vacants 8.4 % 8.3 % 6.7 % 8.0 %

 

Le 18e est un arrondissement moins prisé que le reste de la capitale en matière de résidences secondaires. Comme ailleurs en Île-de-France, seulement 1 logement sur 12 est vacant.

 

Le statut d’occupation de la résidence principale est le suivant :

 

18e arr. Paris IDF France
(métropolitaine)
Propriétaire 33.5 % 33.1 % 47.2 % 57.7 %
Locataire 62.9 % 61.9 % 50.0 % 40.1 %
Logement HLM loué vide 16.2 % 18.0 % 22.2 % 14.7 %
Logé gratuitement 3.6 % 5.0 % 2.8 % 2.2 %

 

La répartition entre propriétaires et locataires est structurellement la même que dans l’ensemble de la capitale.

 

Découpe des résidences principales par nombre de pièces :

 

18e arr. Paris IDF
1 pièce 23.9 % 22.9 % 11.6 %
2 pièces 39.0 % 31.8 % 20.6 %
3 pièces 24.3 % 23.5 % 25.5 %
4 pièces 8.8 % 12.8 % 20.7 %
5 pièces et + 4.0 % 9 % 21.6 %

 

Les petits logements (1 ou 2 pièces) dans le 18e arrondissement sont majoritaires. Ils représentent 62.9 % du parc des résidences principales contre 54.7 % à Paris. Les grands logements (4 pièces et +) représentent 12.8 % des résidences principales contre 21.8 % à Paris et 42.3 % en Île-de-France.

Source : INSEE année 2016, Mon Chasseur Immo

 

Quelques statistiques sur la population

Nombre d’habitants et de ménages :

 

18e arr. Paris % par rapport
à Paris
Habitants 195 060 2 190 327 8.91 %
Ménages 103 961 1 140 127 9.12 %

 

Composition des ménages :

 

18e arr. Paris IDF
Ménages d’une personne 52.3 % 51.1 % 36.6 %
Hommes seuls 24.2 % 21.4 % 15.7 %
Femmes seules 28.1 % 29.7 % 20.9 %
Autres ménages sans famille 6.4 % 4.6 % 3.1 %
Ménages avec famille(s)
dont la famille principale est :
41.3 % 44.3 % 60.4 %
Un couple sans enfants 17.9 % 19.2 % 21.0 %
Un couple avec enfant(s) 14.9 % 16.9 % 28.6 %
Une famille monoparentale 8.5 % 8.2 % 10.8 %

 

Le 18e arrondissement parisien accentue le portrait-type du ménage parisien, à savoir une personne seule. Les couples, avec ou sans enfants, sont moins nombreux qu’à l’échelle de Paris. Entre le 18e et l’Île-de-France, l’écart est encore plus marqué.

Population, par tranche d’âge :

  18e arr. Paris IDF
0 à 14 ans 14.3 % 14.0 % 19.6 %
15 à 29 ans 23.2 % 23.4 % 20.0 %
30 à 44 ans 26.7 % 22.4 % 21.5 %
45 à 59 ans 17.9 % 18.4 % 19.3 %
60 à 74 ans 12.2 % 14.0 % 12.8 %
75 ans ou plus 5.8 % 7.7 % 6.8 %

 

La population du 18e arrondissement est plus jeune que la moyenne francilienne.

Source : INSEE année 2016, Mon Chasseur Immo

 

Conclusion

Le 18e arrondissement de Paris est connu pour ses ruelles pentues et escarpées, son ambiance de petit village au coin de chaque rue. Il s’agit d’un arrondissement très touristique : la butte Montmartre, le Sacré Cœur, le Moulin Rouge, la Place du Tertre rayonnent à l’international et attirent les amoureux du monde entier.

Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, film qui se déroule à Montmartre, a renforcé ce côté pittoresque et accentué l’image romantique du 18e arrondissement.

C’est un arrondissement prometteur. Nous l’avons souligné d’emblée, la population change et participe à faire grimper les prix. Du coup, des quartiers autrefois interlopes s’adaptent à cette nouvelle clientèle. Pigalle devient un lieu de passage branché. Barbès offre un mélange culturel dépaysant.

Pour y vivre, de belles affaires sont toujours possibles puisque cet arrondissement est encore relativement accessible pour Paris.

Le 18e arrondissement de Paris fait rêver les amoureux comme les investisseurs. Plusieurs indices laissent, là aussi, entrevoir de belles affaires :

  • Les prix de l’immobilier sont plus abordables qu’ailleurs. Cela permet d’entrer sur l’exigeant marché immobilier parisien avec des budgets moindres ;
  • Le loyer mensuel moyen/m² est à peine plus faible que dans le reste de Paris. Associé à des prix d’achat moindres, cela augmente le rendement à bien équivalent ;
  • Certaines rues sont sous-cotées, dégageant une perspective de plus-values intéressantes.
Profitez de l’ambiance Vieux Paris du 18e !
Décrivez votre projet

Pour un entretien personnalisé et sans engagement, remplissez le formulaire ci-dessous :

*champs obligatoires